Posts by: Michel Germain

Notre fugace éternité

Le 12 février 2022 By

― Sois raisonnable, dit la mère.

Ce genre de réponse m’a fait comprendre très tôt dans la vie qu’on pouvait être trop heureux (voir la chronique Les sept péchés du capital).

― Pourquoi ? demande le ti-cul.

Chez moi cette question tient du réflexe. Je la pose à chaque fois que quelqu’un tente m’imposer […]

Lire la suite

Ma première guitare m’a été donnée par un gars avec qui je jammais dans un party à l’appartement que nous avions loué en gang à l’initiative de mon ami Claude. J’exécutais un solo sur la toune que jouait le gars. Après, il m’a demandé de lui prêter ma guitare car elle sonnait étrange. Faut […]

Lire la suite

It is the knowledge that in every room you enter,
for the rest of your life,
they should be there and they are not.
And your memories of them become totems to that absence.
A lost child is a story that’s never allowed to end.
Amelia Reardon, True detectives 3

Lire la suite

Au Café Tuyo (où j’ai passé Delicatessen à une des employées à titre de film d’horreur pour végans), un vieux féru d’astrologie à la table d’à côté parle d’un livre qu’il aurait écrit, semble-t-il, à propos des jumeaux astrologiques : des personnes nés le même jour et la même année, mais sans lien de parenté. L’astrologue […]

Lire la suite

L’aveu de puissance

Le 1 janvier 2022 By

Un des plus volumineux bâtiment qui longe l’avenue du Mont-Royal, tout près du métro, passe presque inaperçu. On croise un escalier de dix mètres de large, en pierre, qui mènent aux grosses portes de l’église. Souvent des pauvres ou des itinérants, font une halte dans les marches ou sur le banc publique qui les bordent […]

Lire la suite

Entre un arbre et un gamin

Le 18 décembre 2021 By

Si tu me surprends
à fermer les fenêtres
parce que le bruit des enfants
me monte à la tête, tue-moi
Dan Bigras

— Qu’est-ce que tu fais?

Un garçon, de dix ans peut-être, m’observe tout en slurpant un Popsicle. Des yeux bruns intelligents, cheveux auburn ébouriffés, un djinze trop grand […]

Lire la suite

Le suicide du sens

Le 6 novembre 2021 By

J’entre à la librairie Renaud-Bray sur St-Denis chercher un roman policier, rare chez moi (avant Renaud-Bray s’appelait Champigny, peut-être la plus vaste librairie indépendante qu’ait connu les Montréalais). La librairie a fini par bouffer les deux premiers étages de l’ancien garage automobile de quatre étages (un bâtiment monstre vu depuis les années 1950). 

Lire la suite

La magie de la montagne

Le 25 septembre 2021 By

― Savez-vous pourquoi les montagnes que vous voyez d’ici
sont réelles et non pas magiques ?
― Pourquoi ?
― Parce qu’elles sont réelles et non pas magiques.
― Pourquoi les autres ne sont-elles pas réelles, mais seulement magiques ?― Parce qu’elles ne sont pas réelles, mais seulement magiques.
J. Kerouac, Les clochards […]

Lire la suite

L’invisible humain

Le 11 septembre 2021 By

À tout le personnel,

l’évolution du marché Nous rappelant à Nos obligations, Nous avons décidé une restructuration de notre marketing à Paradisterrestre.com. Il va sans dire que certains d’entre vous, employés de peu de foi, ont craint des mises-à-terre. Hé bien, non. Il fallait avoir the big picture à l’esprit. Ce dont Je veux maintenant […]

Lire la suite

La vigne de la vie

Le 14 août 2021 By

La manière de considérer une vie, de l’estimer ou de s’en préoccuper était chez nos ancêtres fort différente de la nôtre, nous confortablement logés au cœur de notre technologie moderne. Je me souviens d’un film de l’ONF où, dans un groupe amérindien, on offre le meilleur morceau de viande à un vieillard parce qu’il va […]

Lire la suite

La marmotte du jour

Le 31 juillet 2021 By

On peut mourir d’être éternel
F. Nietzsche

Quand je conçois ma vie incluse dans une succession de vies qui prennent une à une la relève de la précédente, c’est alors la suite de ces vies qui importe et non simplement la mienne. Dans la vision traditionnelle, une vie particulière n’a aucune importance pour elle-même. Chaque […]

Lire la suite

Les premières cités sont apparues il y a 5500 ans en Mésopotamie. Il fallut plus de 290 000 ans à l’homo sapiens pour y arriver. L’élevage du porc en particulier a obligé la sédentarité. Au milieu du 20e siècle, seulement trois villes abritaient plus de 10 millions d’habitants. En ce début de 21e siècle, il […]

Lire la suite

D’un regard lourd, le médecin émettait des hypothèses très sérieuses quant au petit pois qui, sur le côté de ma gorge, était devenu en six semaines un œuf. On était le 22 décembre 2000. Deux semaines durant, je me suis fait souhaiter « joyeux noël » et « bonne année » en attendant, seul, de passer des tests dès […]

Lire la suite

Imaginez que vous vous retrouviez devant les deux écriteaux ci-dessous. Ils pointent l’un vers l’autre. Quel écriteau dit vrai ?

Lire la suite

À la bibliothèque du Plateau, en face du métro, une banderole annonça deux ou trois années consécutives un colloque de « foulosophie ». Le terme accrocheur me fit sourire. Le cinéaste Alejandro Jodorowsky (El Topo, La Montagne Sacrée et quelques bd) fut l’invité d’honneur deux années de suite. Puis rien. Pas surprenant.

Lire la suite

Pour Manon, Claude et Gaston, dans l’ordre

Certains parlent de destin, d’autres de hasard, de conditionnement social ou même d’opportunisme, je préfère remercier en silence pour avoir pu choisir ma vie. Je remercie qui ? Personne. Comment savoir si ça en vaut la peine de remercier ? Je ne le sais pas. Mais pour […]

Lire la suite

Ma « carrière » 1

Le 24 avril 2021 By

♪ For you will still be here tomorrow, but your dreams may not.♫
Cat Stevens, father and son

Et c’est pourquoi le fils est parti.

J’arpente la rue St-Denis, direction Cherrier depuis la boutique Échecs et maths, plus au sud. De l’autre côté de la rue, le carré St-Louis repose dans un début […]

Lire la suite

La sagesse en pilule

Le 10 avril 2021 By

Pour Tom et Richard

Qu’ont en commun, une sœur qui prie sans cesse, un moine qui médite des heures durant et un enseignant en burn out (combustion hors contrôle) qui prend un antidépresseur?

Lire la suite

La fourmi du jour

Le 27 mars 2021 By

Une jesus freak. Oui, ça me revient. Elle avait passé à l’émission de Richard Glenn, un véritable Freak talk show, que la pédophilie révélée de l’hôte avait (enfin) délité.

Lire la suite

La fin du mot

Le 27 février 2021 By

On s’entend pour dire que c’est winner.
(pub québécoise vers 1990)

Les mots ne sont rien en soi. Ils servent à faire jaillir l’image de la « chose » dont dont on veut parler dans l’esprit des autres et ce, sans forcément avoir la « chose » sous les yeux. Un outil de communication devenu hi tech […]

Lire la suite

La culture de l’autre

Le 13 février 2021 By

Pour Patrick, qui ne lira jamais ce texte,
mais pour lui c’est sans d’importance.

Depuis des décennies, je croise à l’occasion une femme qui parle seule. Quand elle se rend compte qu’on la regarde, elle se tait un moment, puis reprend son monologue. Elle semble s’entretenir avec des gens qu’elle connaît bien. Au fond, il […]

Lire la suite

Depuis des décennies, il y a toujours quelqu’un qui gueule de temps à autre pas loin de l’intersection St-Denis et Mont-Royal. Le personnage change; le spectacle guère. Certains passants sont apeurés, mais les habitués du quartier s’en fichent. Il y en avait un, qui tint la scène longtemps vers 2010, à qui je disais bonjour […]

Lire la suite

Du type à l’écart

Le 2 janvier 2021 By

On était début juin, dans les premières années du nouveau millénaire. J’ai pesé sur « return » (une touche poétique) et les notes sont parties; l’année scolaire prenait fin. Chaleur, soleil, terrasse et dames sont au menu.

Après une semaine, par acquit de conscience, je vérifie si j’ai des messages. Un seul :

Bonjour M. Germain,
À la […]

Lire la suite

Le temps du monde fini commence
Paul Valéry (1931)

Je connaissais un itinérant poète qui, vers 2010, s’était trouvé un stand de quêteux « Gucci » (Apple) dans l’entrée non utilisée d’un logement tout juste à côté du Bily Kun. Ce bar, à l’époque du moins, s’affichait intello-artistique (comme le Central et le Quai des […]

Lire la suite

You can’t kill murder. You can’t get revenge on evil.
You can only begin to fight such things by not doing them.
Bruce Waynes Gotham 2

Au début de la pandémie, fin mars 2020 par chez moi, la question de l’attitude altruiste est devenue d’actualité. À l’épicerie, certains « trous d’cul » pillaient les étagères […]

Lire la suite

Pour mon ami Roméo

Je reviens du collège à pied par une fin d’après-midi radieuse. J’ai fumé un bout de joint en sortant puis je me suis engagé sur la rue Rachel (le highway Sherbrooke, pas capable). Je me remets en esprit dans ma vie d’écrivain à mesure que dans mon dos, […]

Lire la suite

Cet été j’ai dû déménager. J’ai quitté la poussière du centre-ville pour du feuillage, des canards et une rivière, à un coin de rue de la civilisation. Je devrai maintenant prendre le métro et débarquer à la station Henri-Bourrassa, la dernière avant la rivière des Prairies, où je suis entré et sorti la dernière fois […]

Lire la suite

La foyance

Le 15 août 2020 By

Pour matante Micheline

Dieu n’est ni mort ni mourant […] Une fiction ne meure pas,
une illusion ne trépasse jamais, un conte pour enfant ne se réfute pas.
Michel Onfray, Traité d’athéologie

Lire la suite

Le jeûne du savoir

Le 1 août 2020 By

Tous les petits cabinets de médecins sont en train de disparaître sur le Plateau, jusqu’aux fameux CLSC, passés date depuis l’apparition de la médecine corporative (suite à l’élection d’un premier ministre libéral médecin).

Lire la suite

Entre 7 et 12 ans, des réflexions émises spontanément sur mon entourage avaient été la cause de quelques claques sonores derrière la tête (un acte éducatif à l’époque). La vérité est une chose, son constat publique une tout autre (ce qui n’est pas près d’être compris sur Internet). Je me suis tu quelques années, le […]

Lire la suite

(suite et fin)

D’abord une remarque. Dans le corps, les cellules malades, isolées ou sans fonction sont les premières éliminées lors d’un jeûne. Elles sont amenées à se « suicider » par autolyse (autodestruction) et sont recyclées en gras, sucres et protéines par l’organisme. C’est une pression similaire que les itinérants, les très vieux et les personnes […]

Lire la suite

(suite)

Les riches peuvent s’offrir ce que le Père Noël leur refuserait, pas le « peuple ». Il y avait « Gucci », maintenant il y a « Apple ». Les produits et services « haut de gamme » s’opposent à ceux produits en grande quantité et à moindres frais.

Lire la suite

Sur Mont-Royal, je prends le temps de ramasser une canette de bière abandonnée sur le trottoir. J’ôte la languette et la place dans ma poche de dginzes (pour les chaises roulantes de mon oncle Pierre), puis je pose la canette de bière vide sur la couronne, disposée à cet effet, au rebord de la poubelle. […]

Lire la suite

Les stèles de papier

Le 29 février 2020 By

L’incapacité manifeste des hommes modernes
à rester seuls en face d’eux-mêmes,
ne serait-ce qu’un moment.
Konrad Lorenz

Un cri strident, insistant, me ramène à l’autour. Sur St-Denis, une ambulance force son chemin entre les vaches sacrées. Elles s’écartent de ce taureau furieux qui fonce vers l’hôpital St-Luc, un garage à humains brisés ou […]

Lire la suite

Je venais d’acquérir l’intégral de Mafalda, du bédéiste Quino. Un dessin m’avait frappé. Perceuse en main, un citadin rêve de construire un château. J’ai raconté et Christian a souri :
— Les livres techniques sont des romans.

Lire la suite

(…resuite)

Scène de vie de couple

— Passe, dit la dame à ma gauche.

Nos premiers adversaires sont deux dames dans la cinquantaine, nouvelles au club. Celle à ma droite est nerveuse. Elle nous accueille d’un bonjour trop chaleureux. Ça ne sera pas douloureux, me dis-je. Comme chez le dentiste. On se doute bien de […]

Lire la suite

(…suite)

Once upon a time…

Mes premières compétition en duplicata au bridge. Chaque personne se voit assigner une position (Nord, Sud, Est, Ouest) à la table. Chaque brasse, appelée « main », est composée de 4 paquets de 13 cartes, chacun allant toujours au joueur en même position à chaque table. Chaque joueur joue ses cartes devant […]

Lire la suite

J’attends au Frite alors d’alors, coin Berri et Rachel, devenu depuis L’anecdote. Nous sommes au milieu des années 1980. J’aime les frites. Ici on peut les emporter dans un cornet et les manger en marchant. Il m’arrive même d’en offrir à une dame qui les croise avec convoitise. J’observe deux joueurs installés devant un échiquier. […]

Lire la suite

Dès le retour du beau temps, je prends de longues marches avant de m’installer à une terrasse ou au parc Lafontaine, près du promontoire nord-ouest qui surplombe le « lac aux canards », comme les « plateausards » le surnomme. Je passe quasi quotidiennement devant la boutique Départ en mer, installée dans un demi sous-sol, côté ombre.  Ce commerce semble avoir toujours existé.

Lire la suite

De l’altruisme

Le 26 octobre 2019 By

Une expérience fondamentale fut tentée par des chercheurs universitaires au sujet de l’attitude égoïste (une fois passé la porte, tu l’oublies) et sa forme socialisée, le comportement altruiste (tu retiens la porte pour le suivant).

Lire la suite

La plume et le regard 1

Le 12 octobre 2019 By

Vers neuf ans, j’ai rédigé une lettre à ma jeune voisine d’en dessous, m’imaginant qu’elle savait lire et qu’elle n’en parlerait à personne. C’est devenu l’événement du coin.

Lire la suite

Depuis des décennies me semble-t-il, existe sur la rue St-Denis une boutique appelée Pierres d’ailleurs. Logée dans un demi sous-sol au sud de l’avenue Mont-Royal, longtemps un énorme troll d’un mètre de haut, appuyé sur son bâton, m’a surpris par jour de beau temps.

Lire la suite

La vérité du mensonge

Le 14 septembre 2019 By

…I thought they meant every word they say
Sinéad O’Connor

Au tournant du millénaire, je résidais sur l’avenue du Mont-Royal. Il y avait une école de conduite au bas de chez moi, devenu depuis un magasin de vêtements, à l’ouest du Canular, lui-même devenu le Plan B. Le style de l’enseigne, remarquable, datait d’une […]

Lire la suite

C’était une fin d’été à la terrasse de feu Les Deux Marie, fermée parce que le proprio (un immigrant de jadis) exige un loyer outrageux, se crissant de fermer un des seuls endroits de réunion des « vieux » du quartier (les plateausards).

Lire la suite

(suite)

Pok et mam (Et non Pokemon, pour mes lecteurs de moins de 30 ans.)

Le mâle a développé ses traits caractéristiques hors de la caverne. Le père devait explorer le territoire, ne serait-ce que pour la chasse (durant au moins 600 siècles). Les bêtes apprennent vite à fuir l’odeur humaine. À son fils, il […]

Lire la suite

Je revenais à pied d’un cours sur Rousseau, il y a plus de vingt ans de cela, dans un Plateau qui n’existe presque plus. En revenant du collège, je passais par Rachel et, passé le viaduc, je bifurquais rapidement au nord vers Marie-Anne, une petite rue paisible. Je décantais tout en marchant. Parler devant un […]

Lire la suite

En Noir ou Black

Le 20 juillet 2019 By

Au bon souvenir des élèves noirs

Le dimanche 10 août 2008, le quartier de Montréal-Nord, peuplé majoritairement de noirs et d’hispanophones, a été le théâtre d’une importante émeute.C’était le premier incident de violence urbaine typiquement étasunien à Montréal.

Lire la suite

Raisonner là où il faut sentir est le propre des âmes sans portée
Balzac

Je passe devant le Rideau Vert depuis plus de quarante ans. J’ai habité cinq logements à moins de 300 mètres de cette institution du Plateau. Pourtant, je n’y suis entré pour la première fois qu’en 2003. Je voulais revoir Bachelor, […]

Lire la suite

Je marche dans le silence d’une nuit de canicule. Pas la moindre brise. L’air demeure chaud et humide. Même devant l’étang aux canards du Parc Lafontaine, où je décide de m’arrêter. Assis sur un banc, jambes allongées, tête renversée, j’observe les étoiles.

Lire la suite

(suite)

J’arrache en esprit mon costume invisible de prof-pré-universitaire-politiquement-presque-correct dans une boîte téléphonique trans dimensionnelle intemporelle (les collèges sont très bien équipés) et j’en ressors en prof-post-secondaire-chill-peut-être-un-peu-poteux, tout en contournant mon bureau.

Lire la suite

Juché au rebord d’une fenêtre hermétique du cinquième étage du collège, j’observe le stationnement depuis un mon perchoir d’indifférence attentive. De plus haut, les véhicules ressembleraient aux Dinky Toys de mon enfance, les répliques miniatures en métal des automobiles d’alors (En 1988, en marchant vers minuit dans les rues désertes de Varadero, j’ai vu une […]

Lire la suite

♪ Avec le temps va, tout s’en va ♫ (Ferré)

La nouvelle épicerie (2019) sur le site d’une ancienne épicerie fermée vers 1975

L’épicerie Rachelle Béry, une institution du Plateau sise sur Rachel près de Berri, est déménagée coin St-Denis à l’automne 2018, transformée en méga épicerie. Ça m’a réveillé. Tout au […]

Lire la suite

La loi du nombreux

Le 27 avril 2019 By

Je passe devant le Rideau vert en sortant de chez le dentiste. Sans trop savoir pourquoi, ça m’a rappelé que les cinémas sont disparus un peu partout, pas les théâtres. C’est peut-être difficile à imaginer pour quelqu’un qui marche sur l’avenue aujourd’hui, mais il y avait un cinéma, quelque part, côté sud, entre Papineau et […]

Lire la suite

Les moutons noirs

Le 13 avril 2019 By

En 1995, on trouvait au Pays-Bas 49 mauvais garnements en « quarantaine civique » par cent mille habitants. Les Hollandais sont des gens très tolérants. En Allemagne, c’est 80, en France 84 et en Angleterre, nettement moins tolérants, c’est 93 contrevenants qui se retrouvent derrière les barreaux par tranche de cent mille citoyens.

Lire la suite

Bien avant qu’on ne les abolisse au Canada, je me débarrassais toujours des sous noirs qu’on me redonnait. Au rebord d’une fenêtre, sur un siège de vélo ou un coin de table de terrasse, peu importe, mais en particulier dans la paume tendue d’un Bouddha verdi, rue St-Denis.
—Ne les jetez pas dans la […]

Lire la suite

Le « ou » confus

Le 16 février 2019 By

— C’est lui ou moi! hurle l’amoureux trahi.

La pratique fort répandue d’écrire « et/ou » dénonce une ignorance de masse (de source étasunienne). En principe, le « ou » inclut le « et », donc pas besoin de le souligner. La raison est qu’en pratique, quand un choix exclut l’autre, le contexte le suggère. En logique […]

Lire la suite

Le nombre de la loi

Le 2 février 2019 By

— Ma kalisse !

Cri de désespoir dans la nuit pluvieuse d’un vendredi soir. Entre vingt heures et vingt-une heures trente, il se forme un creux économique qui permet le transfert de la phase « centre d’achat » à la phase « bars open », une récréation nocturne fortement alcoolisée et saupoudrée pour une clientèle hypersexuée; […]

Lire la suite

Le mythe décisif

Le 5 janvier 2019 By

C’est parce qu’elle ne repose sur rien,
parce que l’ombre même d’un argument
lui fait défaut que nous persévérons dans la vie.
E.M. Cioran

J’observe les vagues de la vacance humaine circuler rue St-Denis, tout en sirotant un jus, « terrassé » de bonheur. C’est l’été et il fait beau à en regretter d’être mortel. La […]

Lire la suite

Il y a longtemps que Je n’ai commandé aux humains. Mes anges et shatans se plaignent que trop d’infractions à Mes lois se produisent. Des amendements sont devenus nécessaires à la mise en pratique de Mes commandements pour Mes créatures mortelles.

Lire la suite

(suite de part 1 : The Awakening)
J’ai mis en vente mon téléviseur, mon lecteur vidéo et l’automobile. Rapport ? Fini d’être un spectateur dans ma bulle, même en véhicule. Terminé le bouddha électronique et la vache motorisée. Fini la vitre. Je veux marcher, prendre le bus, parler aux gens; vivre sur la scène du quotidien tel […]

Lire la suite

La vidéo n’a rien à voir avec le métier d’entraîneur.
Bob Gainey

…oiture de demain !

Le « bruit » m’a fait grimacé. À la télé du dépanneur, une impersonnalité sourit, les dents alignées en clavier de piano raciste. J’avais oublié la rage publicitaire déployée à mousser l’achat d’une vache sacrée motorisée. Quant à cette voiture […]

Lire la suite

La mort, mode d’emploi

Le 10 novembre 2018 By

— Un porte-avion qui grossit.
— Quoi ?

Il semblerait que seulement une personne sur vingt soit intéressée de connaître le moment de sa mort. Pourquoi choisit-t-on massivement de vivre dans l’ignorance ? Qu’est-ce que cela changerait de savoir? Par ailleurs, populaire est l’opinion que la vie est rationnelle, donc la […]

Lire la suite

La dernière rencontre

Le 27 octobre 2018 By

Pauvre Gaston. Il était passé devant la vitrine de l’ex Canular un début de soirée. Un bar de quartier sur l’avenue Mont-Royal, devenu depuis le Plan B d’une autre génération. J’avais noté le sourire étrange de Gaston, me voyant attablé. Huit jours plus tard, en pleine nuit, il se pendait. Comment deviner? Un bref sourire […]

Lire la suite

On ne se baigne pas deux fois dans la même eau (un pseudo sage grec).
Mais on se baigne toujours dans la même rivière ou le même fleuve.
On leur donne même un nom (moi).

Lire la suite

Le retour de l’éternel

Le 29 septembre 2018 By

Soyez-en assurés, la Terre tourne. Et sur elle-même en plus ! Une nouvelle saison débute. Encore !

Lire la suite

L’avarice est…

…une insécurité maladive face au possible manque d’ustensiles. Elle provoque un attachement émotif excessif aux biens matériels. L’avaricieux enfouit ses possessions loin des regards curieux et n’en jouit que d’un point de vue comptable. Son trésor est stérile, nul bonheur il produira. L’avarice du cœur est le plus corrosif. Il s’érige en bouclier […]

Lire la suite