From the monthly archives: mai 2020

Mais il y a une autre mort, qui quelque fois
est encore pire. L’abandon de la personnalité,
le mimétisme par habitude, la capitulation
devant le milieu, le renoncement à soi-même.
D. Buzzati

Devant la pharmacie, deux quêteux m’extraient de ma rêverie. Ils se disputent l’espace « payant » à la porte d’entrée. En un […]

Lire la suite

Pour un ami d’alors, qui prit
un sentier, moi un autre

Attablé devant un café Aux deux Marie (fermé en 2014, après vingt ans, à cause d’un proprio gourmand), j’observe devant moi un habitué qui accomplit son rituel quotidien de la croisée des mots. Un venin avalé à petite dose qui vide l’existence […]

Lire la suite