From the monthly archives: juin 2019

Je marche dans le silence d’une nuit de canicule. Pas la moindre brise. L’air demeure chaud et humide. Même devant l’étang aux canards du Parc Lafontaine, où je décide de m’arrêter. Assis sur un banc, jambes allongées, tête renversée, j’observe les étoiles.

Lire la suite

(suite)

J’arrache en esprit mon costume invisible de prof-pré-universitaire-politiquement-presque-correct dans une boîte téléphonique trans dimensionnelle intemporelle (les collèges sont très bien équipés) et j’en ressors en prof-post-secondaire-chill-peut-être-un-peu-poteux, tout en contournant mon bureau.

Lire la suite