From the monthly archives: juillet 2013

Ma mère lisait des romans feuilletons. Des films d’amour en photos noir et blanc avec des bulles pour les dialogues. Ajoutez la couleur et les effets spéciaux illimités, grâce aux dessins, des scripts d’aventures ou de burlesque, et vous voila tout près des « bandes dessinées », selon l’expression francophone.

Lire la suite